f0fyf

f0fyf

samedi 12 août 2017

Contrôler Gqrx avec Gprédict

Pour la réception satellite, il fallait auparavant avoir du matériel sophistiqué permettant de décaler la fréquence en fonction de la position du satellite suite à son effet doppler, ou de jouer manuellement avec le vfo, ou encore de jouer avec les mémoires du trx .. simple quand on a besoin de travailler sur une voie unique vhf ou uhf, mais dès lors qu'il faut attaquer le transpondeur du sat, ou que l'on dispose d'un trx pour chaque bande, le sport devient beaucoup plus compliqué. 
Depuis l'avènement des dongles SDR, cela devient beaucoup plus pratique car ceux-ci sont entièrement pilotables via leur application de gestion. Gqrx permet d'être contrôllé à distance via la commande TCP sur le port par défaut qui est le 7356 et donc, d'être totalement pilotable par Gpredict.

Commençons par Gqrx




Les boutons permettant la mise en oeuvre de la connexion se trouvent dans la barre de menu, en haut : 

  • Les 2 petits ordinateurs permettront de lancer ou d'arrêter la liaison TCP
  • La clé à molette et son tournevis serviront à la configurer
Dans un premier temps, il faudra configurer l'adresse tcp et le port sur lequel vous voudrez que Gqrx écoute, donc on clique sur l'îcone avec la clé et le tournevis et cette fenêtre apparaît : 


Vous n'aurez probablement que la première ligne.  Cliquez alors sur 'Add' puis entrez l'adresse IP de votre serveur local, le plus souvent 127.0.0.1
Dans la première case ('Listen on port'), vous aurez surement 7356. Ici, j'utilise le 7355, à vous de voir mais il faudra qu'il soit identique à celui que vous mettrez sous Gpredict. 
Une fois l'IP et le port renseigné, cliquez sur OK puis lancer "l'écoute" de Gqrx.

Venons-en à Gpredict

Si vous ne l'avez pas, ce petit programme est disponible dans la logithèque ubuntu ou simplement en tapant dans une fenêtre terminal : 

$ sudo apt-get install gpredict

Dans l'onglet 'Edition', première chose à faire, mettre à jour les fichiers TLE (les éphémérides des sat qui permettent de le positionner correctement dans le programme en fonction de divers calculs astronomiques). Petit conseil, cliquez sur 'Mise à jour TLE' puis 'depuis le réseau'. Les données seront à jour. 
Renseignez ensuite votre position dans 'Préférences", 'Général' et 'Ground station' en cliquant sur 'Ajout


Le nom sera affiché sur la carte de Gpredict donc évitez de mettre votre bio ici, l'indicatif suffira. Allez directement à Latitude et Longitude si vous les connaissez, sinon, entrez votre locator .. Si vous ne connaissez ni l'un, ni l'autre :
 
Dans tous les cas, que vous rentriez l'un ou l'autre, la correspondance est effectuée immédiatement. Entrez votre altitude et validez.
Allez maintenant sur 'Interfaces' et dans l'onglet radio, cliquez sur 'Ajout'. C'est à cet endroit que vous allez créez la connexion avec Gqrx 


Nom : mettez gqrx ( afin d'identifier la configuration )
Hôte : entrez l'adresse de votre serveur local, la même que celle que vous aurez mis dans Gqrx ( 127.0.0.1 )
Port : entrez ici le port identique à Gqrx ( 7355 pour moi, 7356 par défaut )
Type Radio : choisissez RX only
Status PTT : Aucun
VFO : Non applicable ( on utilise le protocol standard équivalent à Flrig, hamlib, rigctld )
LO Down : 0  ( fréquence de l'oscillateur local si présent )
LO Up : 0

On valide la configuration puis on valide les préférences et tout est prêt.
Pour lancer la connexion, il faut cliquer sur la petite flèche bas en haut à droite puis 'contrôle radio'


Une nouvelle fenêtre va s'ouvrir


Dans Cible à gauche, vous sélectionnez le sat à surveiller ( pensez à mettre à jour les fréquences déscendante et ascendante, par exemple Packet ISS : 145.825 Mhz ) puis cliquez sur 'Suivi'
Dans Réglages à droite, puis '1.appareil', sélectionnez votre liaison gqrx ( c'est le nom que vous avez donnez à votre liaison radio ) puis cliquez sur 'Engage'
Au bout de quelques secondes, vous verrez sur Gqrx, la fréquence se caler et se modifier suivant l'effet doppler. Le suivi du sat sera alors faciliter et la communication plus claire.

Ceci est le minimum pour aider à l'écoute mais une multitude de possibilités viennent s'ajouter comme le contrôle de l'émission avec un second TRX et un duplexeur pour l'antenne ou une seconde antenne, ou le contrôle avec un HackRf ( TX et RX ), ou le pilotage en plus des antennes avec un rotor site/azimuth .. de quoi bien s'occuper !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire